AC
TU


Giovanni Michelucci : le dess(e)in d'un architecte

Les étudiants de l’ENSAL proposent une exposition qui réinterprète les structures conçues par l’architecte italien, Giovanni Michelucci.

/ L’exposition Giovanni Michelucci

Ouvert à tous
20.01 > 16.02
ENSAL

Dans le cadre de l’enseignement intensif de licence « Les architectes/villes et leurs histoires », les étudiants de l’ENSAL ont réalisé plusieurs travaux pédagogiques. L’exposition met ces travaux en lumière à travers une scénographie singulière. Elle est un clin d’œil aux structures conçues par Giovanni Michelucci durant sa carrière.

Plusieurs thématiques permettent ainsi, d’analyser l’œuvre de l’architecte toscan :

  • Les grands équipements publics qui élèvent l’interface entre l’architecture et la ville
  • La question d’habiter en hauteur
  • Le développement du concept de città variabile (ville variable)
  • La conception de plusieurs espaces sacrés dédiés au culte

L’exposition est réalisée avec le soutien de l’Institut Culturel Italien de Lyon et sous le patronage de la Fondazione Giovanni Michelucci.

Commissariat : Alessandro Panzeri
Équipe pédagogique : Delphine Bourquin, Benjamin Chavardès, Claudia Conforti, Alessandro Panzeri, Laurent Pernel et Liliane Viala.
Scénographie : Alessandro Panzeri avec Delphine Bourquin, Laurent Pernel et Liliane Viala.

/ Évènement Giovanni Michelucci : une architecture pour la ville et pour la communauté

15.02 à 18h
Institut Culturel Italien de Lyon

Avant la fin de l’exposition, l’Institut Culturel Italien de Lyon vous propose une soirée évènement autour de Giovanni Michelucci.

La soirée s'ouvrira sur une vidéo de l'exposition, réalisée par les étudiants de l'intensif.
Vous pourrez, ensuite, assister à une conférence de Claudia Conforti, professeure d’Università di Roma Tor Vergata. Elle sera suivie d'un débat sur le rapport entre architecture, urbain et société dans l'oeuvre de Michelucci.

/ Qui est Giovanni Michelucci ?

Giovanni Michelucci est né le 2 janvier 1891 à Pistoia et est décédé le 31 décembre 1990.

Architecte toscan, il fondera sa démarche architecturale sur le lien entre l’architecture, la ville et la communauté humaine. Il résumera sa vision dans le concept de « città variabile » (ville variable).

En parallèle de sa carrière, il formera également de nombreuses générations d’architectes dans l’Italie d’après-guerre. Jusqu’à la fin de sa vie, sa passion pour le dessin n’a jamais cessé de l’animer.