AC
TU


Archipelago of memories

10 ans de flying classroom - un échange architectural avec des universités du monde entier - un dialogue architectural entre les cultures

  • EXPOSITION / Archipelago of memories
  • 5.05 > 6.05. Atrium

Archipel des mémoires invite les visiteurs à accompagner les participants dans leurs voyages dans les différentes régions du monde et à poursuivre avec eux ce dialogue et ces rencontres interculturelles.

La Flying classroom a été fondée en 2021 à partir d’une coopération entre l'escola da cidade Sao Paulo et de l’HTWG de Konstanz. Depuis 10 ans, des étudiants et des enseignants de différentes cultures voyagent, travaillent et vivent ensemble chaque année pour découvrir de nouvelles cultures et apprendre en même temps à voir avec les yeux de l'autre. Cet échange d'égal à égal a permis de tisser un réseau de relations d’universités et d'amitiés entre les étudiants et les enseignants. Nous sommes très heureux que l'ENSA-Lyon, partenaire de longue date de l’HTWG Konstanz, soit partenaire permanent de la Flying classroom depuis 2018, et qu’elle participe non seulement aux summer schools annuelles, mais aussi à la réflexion et à la conception du développement de la Flying classroom.

Porté par la conviction commune que l'espace doit être vécu avec tous les sens et que l'enseignement de l'architecture est fondamentalement socratique, la Flying classroom ne cherche pas seulement le dialogue et l'échange avec d'autres cultures, mais veut apprendre in situ et s'immerger profondément dans la compréhension culturelle respective de l'espace.


Comme l'a exprimé l'écrivain allemand Erich Kästner dans son livre "Das fliegende Klassenzimmer" :
"L'enseignement devient un rendez-vous local".
La classe volante, 1933, Erich Kästner

  • Concept de l'exposition

L'exposition archipel des souvenirs est composée de 10 valises qui résument les 10 années de la summer school. Le contenu et la conception de chaque valise reflètent à chaque fois le thème, le contenu et le voyage. Les volumineux livres annuels documentent les voyages, les rencontres et les expériences respectives. Dix photos sélectionnées donnent un aperçu du voyage et de l'ambiance. En noir et blanc, les cartes peuvent être assemblées de différentes manières et ouvrir de nouvelles perspectives. En tant que ligne du temps, elles peuvent relier les différentes summer schools au cours des 10 années. Les valises, avec leur contenu différent, deviennent un "archipel de souvenirs". Les panneaux réfléchissants invitent à réfléchir aux expériences personnelles et à la méthode de travail de la Flying classroom, au sens propre du terme.

L'exposition s'appuie sur les nombreux livres annuels qui documentent les différents voyages, rencontres et expériences. La summer school, qui se déroule en août/septembre, est toujours précédée d'un séminaire préparatoire. En effet, l'expérience personnelle et sensorielle se construit sur la base d'une observation et d'une approche analytiques et rationnelles : vue de l'extérieur / vécue de l'intérieur.

La Flying classroom se veut une école pour apprendre à voir. Dans l'esprit du philosophe allemand Walter Benjamin, ils déplacent dans les lieux en tant que flâneurs et ils observent les gens. En tant que lecteur, ils"lisent" et analysent les structures spatiales dans l'esprit du philosophe et écrivain français Roland Barthes. Et dans l'esprit de Le Corbusier, ils rassemblent des objets trouvés à réaction poétique afin de remplir leurs archives personnelles de souvenirs.

Les différentes valises et leur contenu se veulent une invitation à se plonger dans ces fragments, à jouer avec eux et à commencer ainsi ses propres associations et voyages de l'esprit. L'exposition invite au dialogue afin de réfléchir à ce qui a été vécu et de développer ensemble des idées pour l'avenir : re.ver : re.pensar : re.formar _ um dialogo e viagem sem fim

La flying classroom est soutenue par la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre du programme de coopération académique ′′ Pack ambition international ′′