AC
TU


Le son en amont de l'urbanisme

Le Café de la recherche reçoit Elsy Mandelbrot et Cécile Regnault. L’occasion d’aborder les outils et méthodes pour intégrer la dimension sonore dans un projet urbain.

Depuis 2020, le laboratoire EVS-LAURe mène une étude pilote avec la Société Eiffage (Eiffage Aménagement, filiale d’Eiffage IMMOBILIER et la Direction des Innovations de la Ville, service d’Eiffage IMMOBILIER). Cette étude vise à intégrer un nouveau regard sur les qualités sonores d'un site, en amont des projets d'aménagements. Les qualités sonores deviennent des ressources du projet urbain.

La conférence

La conférence présentera une synthèse des outils et des méthodes pour impulser des intentions d'ambiances, dès la phase diagnostic et les premières esquisses de plan masse. Les assistants à maîtrise d’ouvrage – AMO, chercheurs spécialistes du sonore, proposeront leur méthode qui vise à anticiper les ambiances sonores de quartier en devenir.


La méthode passe par plusieurs étapes itératives et plusieurs supports innovants, aujourd'hui ignorés des concepteurs :

  • Diagnostic sonore de l'état existant intégrant les effets sonores d'opérations environnantes similaires : réalisation d'une vidéo de référence de l'état initial du site élargi et de ses ressources (biodiversités sonores) permettant de partager les ressentis et les grandes options d'aménagement.
  • Rédaction d'un premier cahier de prescriptions générales adaptées aux terrains étudiés dans le but de sensibiliser les équipes et de leur indiquer les conséquences de leurs premières esquisses; impulser des réflexes au niveau du plan masse générale.
  • Réalisation de supports audio, en phase d’esquisse, pour faire entendre les vides entres les grandes masses bâties (cartes postale sonores) le résultat des premières choix d'organisation spatiale.
  • Auraliser les ambiances sonores (outils esquissons) et caractériser les temps de réverbérations des espaces extérieures (Cour, allée, parc, venelle...), en phase avant-projet.
  • Proposer des solutions et références aux équipes de conception (architecte, acousticien, paysagiste, environnementaliste, ingénieur VDR), en phase avant-projet.

Les partenaires : EVS-LAURe, Eiffage.

Les intervenantes

Elsy MANDELBROT

Elsy Mandelbrot est architecte Diplômée d’Etat (ENSAV 2020). Elle dispose également d’une formation complémentaire en recherche, grâce à l’obtention d’un second master à l’Université Paris-Saclay et d’un stage recherche au laboratoire EVS-LAURe UMR CNRS 5600 de l’ENSA Lyon.


Depuis trois ans, elle collabore avec le laboratoire EVS-LAURe, en effectuant des missions pour le groupe Eiffage Aménagement. Elsy est responsable des diagnostics sonores. Elle croise des approches qualitatives et quantitatives afin d’identifier les qualités des terrains étudiés, en mettant en avant des caractéristiques sonores à préserver. Elle apporte également un soutien aux architectes et paysagistes en les sensibilisant aux enjeux du confort et de l’écologie sonore. Ainsi, Elsy leur propose des solutions opérationnelles pour leurs projets.

Cécile REGNAULT

Cécile Regnault est architecte et conceptrice d’environnements sonores. Elle fait partie de l’équipe de recherche de l’EVS-LAURe (UMR CNRS 5600 Environnement Ville et Société, Université de Lyon), à l’Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon.


Ses recherches portent autour de trois thématiques : l’expérience et les représentations sensibles de l’espace, la dimension sonore de l’architecture et du paysage, la recherche-création par l’expérimentation.


De plus, Cécile est directrice de l’atelier Aciréne. Elle réalise également des expositions et installations sonores. Enfin, elle s’implique dans le projet universel de promotion des cultures sonores et des bonnes pratiques en matière d’urbanisme sous le patronage de l’UNESCO.