AC
TU


Chercher hors des mots

Le colloque international interroge les représentations visuelles dessinées en situation de recherche.

Du 30 novembre au 1er décembre 2023 se tiendra à l’ENSAL le colloque international Chercher hors des mots. La recherche à l'épreuve du dessin en architecture.

/ Un colloque international

En considérant les modes de fabrication des dessins, les méthodes dans lesquelles ils s’inscrivent et les outils qu’ils mobilisent, le colloque a pour objectifs d’ouvrir des questionnements épistémologiques sur la recherche en architecture et sur ce que l’on pourrait nommer la « recherche par le dessin ».
Vingt-huit chercheurs de sept pays différents présenteront leurs travaux afin d'inciter ces réflexions et nourrir les temps d'échange et discussions.
Le colloque est bilingue anglais/français et sera traduit simultanément. Retrouver le programme ci-joint.

/ Les temps forts

30.11.23 10h Conférence inaugurale de Ray Lucas : "Correspondances avec le monde : Anthropologie graphique et pratique inscriptive"

Cette conférence s'appuie sur sa pratique de l' "anthropologie graphique", où une série de pratiques descriptives sont utilisées pour comprendre la nature entrelacée de la vie sociale et de l'environnement bâti. L'exemple principal sera ses études sur les festivals japonais. L'anthropologie graphique permet de multiples pratiques de marquage en tant que recherche : il ne s'agit pas d'un supplément ou d'une illustration, mais de la pratique de la création de sens en premier lieu. Il n'est pas le seul à le faire, bien sûr, et toute une série d'anthropologies graphiques émergent simultanément, s'inspirant des romans graphiques, de l'illustration et d'autres pratiques inscriptives. Les dessins d'architecture, y compris les projections orthographiques et parallèles, sont au cœur de sa pratique, en plus de la cartographie, de la notation et de la peinture. Chaque pratique explore le contexte social et la culture matérielle du festival, l'ouvrant à l'interprétation et à la compréhension.
Cette démarche s'inscrit dans le cadre du concept de correspondance avec le monde abordé par Ingold dans Making : "Correspondre avec le monde par le dessin, c'est donc pratiquer non pas l'ethnographie mais l'anthropologie graphique ou, pour employer un terme, l'anthropographie". (Ingold, 2013:129).
Lucas est l'auteur de Research Methods for Architecture (Laurence King, 2016) ; Drawing Parallels : Knowledge Production in Axonometric, Isometric, and Oblique Drawings (Routledge, 2019) ; et Anthropology for Architects : Social Relations and the Built Environment (Bloomsbury, 2020).
Lucas est également coéditeur du volume Architecture, Festivals and the City (Routledge, 2018).

Ray Lucas

Ray Lucas est titulaire d'un doctorat en anthropologie sociale proposant une théorie de la notation comme outil de pensée et d'un Master en Philosophie avec la thèse Filmic Architecture. Il est membre de l'école d'architecture de Manchester (MSA) et a occupé divers postes à l'université métropolitaine de Manchester et à l'université de Manchester, notamment un mandat de trois ans en tant que directeur de département entre 2015 et 2018 et en tant que directeur des sciences humaines, travaillant sur les programmes de licence et de master de l'une des plus grandes écoles d'architecture du Royaume-Uni et définissant l'ordre du jour du programme d'histoire de l'architecture, de théorie et de prestation pionnière des sciences sociales de l'architecture. À la MSA, Lucas a enseigné une série d'unités, dont Thinking Through Drawing, Anthropology of Home, Inscribing the City et Filmic Architecture.
Son projet actuel est une nouvelle monographie sur l'architecture des festivals japonais pour Bloomsbury.

30.11.23 à 18h Conférence de Penelope Haralambidou : "Redessiner la ville féminine : Mot et Image dans "La Cité des Dames" de Christine de Pizan"

Au cœur de la recherche de Penelope réside la conviction que la représentation architecturale et les outils de l'architecte - dessins, maquettes, écrits et films - constituent une épistémologie de l'espace qui englobe, mais dépasse également, la construction de l'environnement bâti pour aborder la culture spatiale.
Sa recherche est pratique et interdisciplinaire, puisant dans la conception architecturale, la pratique artistique, l'histoire et la théorie de l'architecture, l'histoire et la théorie de l'art, la réalisation cinématographique, la théorie du cinéma et les études médiévales.
Elle combine la recherche et analyse textuelles avec la conception et utilise le dessin architectural, la fabrication de maquettes et le film numérique comme outils de recherche pour analyser des idées et des travaux, non seulement en architecture, mais aussi en représentation visuelle, dans l'histoire du dessin architectural, dans la politique de la vision, dans les beaux-arts et le cinéma.

Dans cette présentation, Penelope présentera son récent projet de recherche 'City of Ladies', une étude interdisciplinaire axée sur la conception du texte de l'auteure médiévale Christine de Pizan, 'Le Livre de la Cité des Dames' (1405). Dans son ouvrage, Christine décrit la construction d'une ville imaginaire, une utopie, construite et habitée par des femmes. En mêlant l'acte de construction d'une ville en compilant des histoires de femmes remarquables et en érigeant une thèse contre la misogynie, son travail a été perçu comme un manifeste proto-féministe. La recherche de Penelope s'appuie sur les travaux existants portant sur la relation entre le texte et l'image dans l'œuvre de Christine. Elle propose une analyse innovante axée sur la conception de l'allégorie architecturale et urbaine de son texte, ainsi qu'un redessin et un remodelage spatial des enluminures qui l'accompagnent - une série de miniatures illustrant la ville à trois stades de construction. En effectuant une démarche historique et théorique par le biais de la conception, la recherche vise à établir Christine comme la première architecte spéculative féminine et à projeter le message puissant de sa cité allégorique dans le futur.

Penelope Haralambidou

Penelope Haralambidou est professeure d'architecture et de culture spatiale, et co-directrice du programme MArch en architecture cinématographique et de jeux vidéo à l'École d'architecture Bartlett, UCL. Elle est l'auteure de 'Marcel Duchamp et l'Architecture du Désir' (2013) et a contribué à des écrits sur des thèmes tels que la représentation architecturale, l'allégorie, la théorie figurale, la stéréoscopie et le cinéma dans un large éventail de publications.
Sa recherche axée sur la pratique emploie le dessin, la fabrication de maquettes et le film numérique comme outils de recherche pour analyser des idées et des travaux dans l'architecture, l'art et le cinéma, et a été exposée à l'échelle internationale. Sa exposition personnelle 'City of Ladies', qui explore l'œuvre de l'auteure médiévale Christine de Pizan, a été présentée à la galerie DomoBaal en 2020


/ Une exposition exceptionnelle de dessins

Une exposition associée au colloque aura également lieu du 30 novembre au 21 décembre 2023 à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon. Elle regroupe une sélection de dessins remarquables qui participent à des recherches en lien avec les questionnements ouverts par le colloque.
Auteurs exposés: Konstantinos Avramidis, Mandana Bafghinia, Yves Bélorgey, Melike Besik, Mounia Bouali, Pierre Bouilhol, Olivier Bourez, Luis Burriel-Bielza, Matthew Butcher, Florent Clier, Hélène Coussedière, Joris Ephraim, Nikolas Fouré, Alfonso Giancotti, Maylis Leuret, Fiona Lim Tung, Mohammad Moezzi, Chéhrazade Nafa, Cosmin Popan, Ella Piecoup, Marie-Anne Poully, Xiang Ren, Angeliki Sakellariou, Shetty Shonali, Harry Thompson, Bastien Ung.

Vernissage de l’exposition le 30.09 à 17h30.

/ Partenaires

EVS-LAURe
Laboratoire GERPHAU
Réseau scientifique et thématique PHILAU-Philosophie Architecture Urbain
Architectural Research Network-ARENA
Métropole de Lyon
Soutien du Ministère de la Culture

/ Informations pratiques

Inscriptions obligatoires :
https://horsdesmots.sciencesconf.org/resource/page/id/6

/ Coordination

Julie Cattant, ENSA de Lyon, EVS-LAURe et GERPHAU
Rovy Pessoa Ferreira, ENSA de Lyon, EVS-LAURe
Jennyfer SATIMAN, ENSA de Lyon, EVS-LAURe.