AC
TU


Relevé numérique d’art pariétal

Soutenance de thèse de Violette Abergel, doctorante et diplômée de l'ENSAL en 2015.

  • SOUTENANCE DE THÈSE / Relevé numérique d’art pariétal : définition d’une approche innovante combinant propriétés géométriques, visuelles et sémantiques au sein d’un environnement de réalité mixte
  • 1.07. 14h. Visioconférence

Les progrès de ces dernières décennies dans les domaines de l’informatique et de la métrologie ont favorisé l’essor d’outils numériques de mesure de l’existant. Si le numérique n’a pas fondamentalement remis en question les principes de la mesure, l’amélioration de leur précision, de l’automatisation, et de la capacité de mémorisation ont, en revanche, constitué une évolution décisive dans de nombreuses disciplines. Dans le domaine du relevé d’art pariétal, leur introduction a rendu possible la collecte massive de données 2D et 3D en réponse à des besoins variés d’étude, de suivi, de documentation, d’archivage, ou encore de valorisation. Ces données constituent autant de nouveaux supports précieux pour la compréhension des objets d’étude, en particulier en ce qui concerne leur caractérisation morphologique. Cependant, malgré leurs nombreux potentiels, elles demeurent souvent sous-exploitées par manque d’outils facilitant leur manipulation, leur analyse, et leur enrichissement sémantique dans des contextes d’études pluridisciplinaires. En outre, ces méthodes tendent à reléguer l’engagement cognitif et analytique de l’observateur derrière son instrument de mesure, causant une rupture profonde entre les moments d’étude sur site et l’ensemble des traitements réalisés hors site, ou autrement dit, entre les environnements de travail réels et virtuels.

Cette thèse propose de répondre à ces problèmes par la définition d’une approche intégrée permettant la fusion des aspects géométriques, visuels et sémantiques du relevé au sein d’un environnement de réalité mixte multimodal. En nous plaçant à la croisée des domaines des systèmes d’informations patrimoniaux et de la réalité mixte, notre objectif est de garantir la continuité des travaux menés in situ et ex situ. Ce travail a abouti au développement d’une preuve de concept fonctionnelle permettant la consultation de données numériques 2D et 3D issues de relevé et leur annotation sémantique en réalité augmentée via une interface web.

  • JURY DE THÈSE
\ Nadine COUTURE, Professeur, UMR 5800 LaBRI, ESTIA (Rapportrice)
\ Laurent LESCOP, Professeur, UMR 1563 AAU, ENSA Nantes (Rapporteur)
\ Oscar FUENTES, Ingénieur de recherche, Centre National de Préhistoire (Examinateur)
\ El Mustapha MOUADDIB, Professeur, EA 4290 MIS, Université de Picardie (Examinateur)
\ Simon RICHIR, Professeur, LAMPA, Arts et Métiers (Examinateur)
\ Livio DE LUCA, Directeur de recherche au CNRS, UMR 3495 MAP (Directeur)
\ Philippe VERON, Professeur, EA 7515 LISPEN, Arts et Métiers (Co-directeur)
\ Kévin JACQUOT, Maître de Conférence, UMR 3495 MAP, ENSA Lyon (Encadrant)
\ Geneviève PINÇON, Directice du CNP, Ministère de la Culture (Invitée)