AC
TU


Concours PRIMA : les distingués

Samuel Cabiron et Quentin Roy (M2) ont reçu une mention spéciale pour leur projet « ENTRE II ». Bertille Bouchard et Estelle Didier (M2), ont fait partie de la sélection finale avec leur projet « ETRE ET NE PAS ETRE ».

  • Concours PRIMA - Distinctions

Le concours Prima destiné aux écoles d'architecture et de design européennes a invité pour cette édition 2020-2021 les étudiants à concevoir une œuvre de micro architecture en pierre, béton ou acier. Samuel Cabiron et Quentin Roy (M2) ont reçu une mention spéciale pour leur projet « ENTRE II ». Bertille Bouchard et Estelle Didier (M2), ont fait partie de la sélection finale avec leur projet « ETRE ET NE PAS ETRE ».

  • Distinctions
\ Samuel Cabiron et Quentin Roy
\ Bertille Bouchard et Estelle Didier

Suite à leur participation au concours PRIMA, en février dernier, deux étudiants en M2, Samuel Cabiron et Quentin Roy, ont reçu une mention spéciale pour leur projet « ENTRE II ». Bertille Bouchard et Estelle Didier, étudiantes en M2, ont fait partie de la sélection finale avec leur projet « ETRE ET NE PAS ETRE ».
Sur 5 candidatures proposées par l'ENSAL, 2 ont retenues l'attention du jury. Félicitations à eux !

  • Les projets
\ ENTRE II - Samuel Cabiron et Quentin Roy

Entre la carrière et la ville, une légère incision dans le sol tente de rétablir un équilibre impossible. Nouvelle ligne de paysage, Entre II s’invite parmi les horizons comme véritable médiateur entre sol et ciel. Derrière ce monolithe de béton, l’œuvre ne dévoile sa véritable richesse qu’une fois arpentée et expérimentée. C’est le corps qui donne vie à la matière.

\ ETRE ET NE PAS ETRE - Bertille Bouchard et Estelle Didier

Inspirée directement du paysage ambigu des carrières, l’œuvre installe une tension irrésolue dans son environnement. Entre masse sédimentaire et architecture, les blocs de pierre questionnent leur nature, indécis. À la fois nouveau lieu et non-lieu, à peine esquissée et déjà en ruine, suspendue dans le temps, cette œuvre interroge la vie de la matière dans son basculement d’un état à l'autre.

  • PRIMA

PRIMA est née de la volonté de créer un centre d’art et d’architecture avec la matière première du groupe CB et la matière grise des générations futures d'architectes et de designers.
En collaboration avec l'atelier 37.2, le groupe CB lance un concours destiné aux écoles d'architecture et de design afin de constituer le premier parc architectural fruit de l'œuvre d'une génération.
PRIMA crée ainsi un « art model » inédit qui associe matière première, créativité et savoir-faire technique. PRIMA constitue un écosystème autour de la rencontre d'un groupe industriel, d'Ecoles Européennes et d'entreprises locales.

  • Concours PRIMA - Edition 2020-2021

PRIMA lance un concours annuel à l'attention des étudiants en architecture et design basé sur le calendrier académique.
L’objectif est d’offrir l’occasion aux étudiants lauréats de produire - chaque année - 3 œuvres pérennes de Micro-architecture sur le site des Carrières du Boulonnais. L’idée est de renouveler l’opération chaque année, afin de constituer, à moyen terme un véritable parcours architectural composé de 20 à 25 premières œuvres. Ce parc sera l'œuvre d'une génération.
Le concours Prima destiné aux écoles d'architecture et de design européennes a invité pour cette édition les étudiants à concevoir une œuvre de micro architecture en pierre, béton ou acier. L’édition 2020-2021 a rassemblé 114 candidatures, issues de 41 écoles, réparties sur 6 Pays (France, Pays-Bas, Angleterre, Suède, Danemark, Suisse).