Cycle
Master


Présentation générale du master architecture

L’ENSAL propose en cycle master deux formations d’architecte diplômé d’État - ADE, qui se déroulent conjointement sur deux années indissociables et avec des enseignements mutualisés : la formation initiale et la formation professionnelle continue.

DEUX FORMATIONS / UN DIPLÔME

La formation initiale - FI
Le cycle master, ouvert de droit aux détenteurs du diplôme d’études en architecture valant le grade de licence, conduit au diplôme d’État d’architecte.
"Le deuxième cycle est accessible, en formation initiale, aux étudiants qui justifient soit du diplôme d’études en architecture, soit d’un titre français ou étranger admis en dispense ou en équivalence de ce diplôme en application d’une réglementation nationale, soit de la validation de leurs études, expériences professionnelles ou acquis personnels en vue de l’accès à ce niveau d’études."

La formation professionnelle continue - FPC
"Le cycle de formation professionnelle continue conduisant au diplôme d’État d’architecte est ouvert, dans la limite d’un effectif maximum de stagiaires fixé par le ministre chargé de l’architecture, à tous les titulaires soit du diplôme de deuxième cycle des études d’architecture, soit du diplôme d’études en architecture conférant le grade de licence, soit d’un titre français ou étranger admis en dispense ou en équivalence du diplôme d’études en architecture en application d’une réglementation nationale, qui justifient de l’exercice d’une activité professionnelle antérieure sous l’autorité d’un architecte ou en partenariat avec un architecte ou un bureau d’architecte d’une durée équivalant au moins à trois années à plein temps."
Le master d'architecture ouvre droit entre autres à la pratique de la maîtrise d’œuvre. L’architecte peut ensuite compléter sa formation, s’il désire exercer la maîtrise d’œuvre sous sa propre responsabilité, par l'habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre - HMONP. Le cycle master est un cycle mixte professionnel et recherche qui rend obligatoire pour tous une initiation à la recherche par la recherche et par le projet. Le cycle master prépare ainsi les étudiants à l’accès au doctorat.
Le cycle master est également ouvert de droit, aux élèves ingénieurs de l’ENTPE, de l’INSA ou de l’ECL qui ont suivi et validé la formation du double cursus ingénieur architecte à l’ENSAL qui leur permet, via la validation des acquis professionnels, l’entrée en cycle master en école d’architecture.

OBJECTIFS DE LA FORMATION

"Le deuxième cycle des études d’architecture conduit au diplôme d’État d’architecte. Il doit permettre à l’étudiant de :
MAÎTRISER
  • une pensée critique relative aux problématiques propres à l’architecture ;
  • la conception d’un projet architectural de manière autonome par l’approfondissement de ses concepts, méthodes et savoirs fondamentaux ;
  • la compréhension critique des processus d’édification dans leurs rapports à divers contextes et échelles et en référence aux différents usages, techniques et temporalités ;
SE PRÉPARER
  • aux différents modes d’exercice et domaines professionnels de l’architecture ;
  • à la recherche en architecture.
  • Il peut conduire aussi vers d’autres formations d’enseignement supérieur, comme des masters, dans le respect des conditions particulières d’accès à ces formations.

L’approche par compétences développée dans le second cycle des études d’architecture de l’ENSAL répond aussi au cahier des charges de l’arrêté du 22 janvier 2014 quant aux compétences visées "pour le futur diplômé :
  • la capacité à conduire, dans la discipline considérée, une démarche innovante et un projet en autonomie ;
  • la capacité à conduire un projet dans un cadre collaboratif (production dans le cadre d’un travail d’équipe, projets pluridisciplinaires) et à assumer la responsabilité d’une conduite de projet ;
  • l’adaptabilité à différents contextes professionnels et culturels, y compris dans une démarche ouverte à l’international ;
  • une initiation à la recherche et la formalisation de ce travail d’initiation en liaison avec l’équipe pédagogique et en fonction de ses projets ultérieurs, qui peut passer par différents supports de communication, dont l’écrit."

ENTRE THÉORIE ET PRATIQUE

Tout comme pour le cycle licence, le deuxième cycle des études d’architecture maintient un équilibre entre les aspects théoriques et pratiques de la formation en architecture et garantit au moins l’acquisition des connaissances, aptitudes et compétences de la directive 2005/36/ CE.

Le cycle master est le cycle du développement de la compétence CONCEPTION à toutes les échelles :
  • Envisager les années de master comme la consolidation et la maîtrise de la pratique de la conception, sur des objets et des questionnements de plus en plus complexes, dans le cadre de l’acquisition de la conscience de l’architecte, apte à faire valoir son rôle politique et social à travers l’expertise des situations et leur articulation dans l’acte de conception.
  • Au-delà des capacités d’expertise et de conceptualisation à acquérir, les conditions du développement personnel de l’étudiant sont à mettre en place afin qu’il dispose in fine d’un sens personnel de la prospective et de la stratégie.
  • Cette capacité de prospective et d’intelligence stratégique au regard du contexte doit lui permettre de prendre les voies de diversification qui peuvent s’offrir à lui, notamment en posture pré-opérationnelle de décideur, de conseil ou de prestataire dans les domaines de la réhabilitation (éco-rénovation), de l’urbanisme et de la recherche.

Dans le cadre de l’approche par compétences, le cycle master a pour ambition de renforcer entre autres les quatre macro-compétences de l’ENSAL : concevoir - communiquer - conseiller - conduire et construire l’édification.

STRUCTURE DE LA FORMATION

En FI, les enseignements correspondant à 1200 heures encadrées et 1500 heures de travail personnel (stage compris), valent 120 ECTS et se déploient sur quatre semestres.
En FPC, les enseignements correspondant à 916 heures encadrées et 3034 heures de travail personnel (dont environ 2000 heures d’activité professionnelle), valent 120 ECTS et se déploient sur quatre semestres. Les 120 ECTS sont répartis en 80 ECTS pour les heures d’enseignement encadrées et de travail personnel et en 40 ECTS pour l’activité professionnelle requise pendant la formation.

Le master est structuré principalement par :
  • quatre blocs d'enseignement, structurant les modalités et thématiques pédagogiques dans l’emploi du temps hebdomadaire ;
  • quatre domaines d'études de master - DEM, supports thématiques issus des axes scientifiques de l’établissement.

BLOCS D’ENSEIGNEMENTS

Le programme des enseignements des premier et second cycles est organisé en quatre blocs d’enseignements correspondant à différents types de modalités pédagogiques :
  • PROJET / CONCEPTION - PROJ
  • EXPÉRIENCES / INNOVATIONS - EXPI
  • SAVOIRS / CULTURES / RECHERCHES - SRC
  • SITUATIONS / ENVIRONNEMENTS PROFESSIONNELS - SEP
Les modalités pédagogiques sont diversifiées et structurées en semestres afin d’atteindre d’une part, une possibilité de parcours combiné au gré de l’étudiant et d’autre part, une répartition équilibrée des forces enseignantes. Sur l’ensemble du cursus, les temps de professionnalisation, de formation scientifique et de mise en situation internationale sont augmentés, les durées de stage doublées par rapport aux obligations réglementaires pour se rapprocher des critères universitaires.

DOMAINES D’ÉTUDES DE MASTER - DEM

Dans le but de proposer une cohérence et une synergie pour une pluralité d’offres, la formation est structurée sur les deux années du cycle par des enseignements offerts à travers des domaines d’études de master qui conduisent au mémoire et au projet de fin d’études - PFE.

Les DEM pour la période 2016-2020, sont les suivants :
  • Architecture, stratégies et pratiques émergentes - DEM ALT,
  • Architectures, métropoles, territoires habités - DEM AMTH,
  • Architecture, héritage et durabilité - DEM AHD,
  • Architecture et transitions éco-constructives - DEM ATEC.

UN MASTER D’ARCHITECTURE UNIQUE FONDÉ SUR UNE OFFRE DIVERSIFIÉE DE PARCOURS ET DE SITUATIONS


LES PARCOURS DU MASTER
Conseillé dès la fin de la licence sur la base de ses acquis et de ses lacunes, l’étudiant compose littéralement son master d’architecture dans une offre de choix structurée et garantissant l’homogénéité des compétences à acquérir en fin de cycle.

L’ENSAL met à disposition de ses étudiants inscrits en master six parcours différenciés correspondants aux différents publics :
    parcours formation initiale - FI (architecte)
  • parcours formation professionnelle continue - FPC (architecte)
  • parcours double cursus architecture et ingénierie - DCAI (architecte-ingénieur)
  • parcours double cursus ingénierie et architecture - DCIA (ingénieur-architecte)
  • parcours double cursus architecture et urbanisme - mention de master Ville et environnements urbains - parcours Recyclage (architecte - urbanisme patrimoine)
  • parcours double cursus architecture et urbanisme - mention de master Ville et environnements urbains - autre parcours (architecte - urbanisme)

Les caractéristiques particulières du programme du cycle de master de l’ENSAL peuvent se résumer comme suit.

UNE FORMATION FONDÉE SUR LE PROJET PERSONNEL DE L’ÉTUDIANT
Le master permet aux étudiants d’élaborer un parcours personnel de formation répondant à leurs aspirations et à leurs capacités.
Le programme de master de l’ENSAL est structuré sur deux considérations :
  • L’étudiant accède à la formation pour réussir ses études et l’établissement accompagne l’insertion et le projet professionnel, du bilan de compétences au projet de carrière.
  • Le cycle de master met à disposition de son projet personnel une véritable offre de formation, fondée sur les axes structurant les équipes enseignantes et lui permettant soit de corriger son projet de formation en cherchant à acquérir le savoir et les savoir-faire qui lui font défaut, soit de réviser son projet professionnel dans des dimensions plus adaptées.

DES DISPOSITIFS VALORISANT DES APPROFONDISSEMENTS SPÉCIFIQUES
L’étudiant est mis en situation d’autonomie dès le début du master, bâtissant un véritable parcours personnel sur ces enseignements pluridisciplinaires, qui - sans pour autant le déterminer définitivement - peut être entendu comme les prémices d’un choix pour son futur parcours post-diplôme : parcours professionnel d’architecte et/ou parcours vers d’autres modes et domaines d’exercices, mais aussi vers un parcours de recherche en architecture.

METTRE EN PLACE DES DISPOSITIFS DE VALORISATION ET DE PRISE EN COMPTE DE L’AUTONOMIE
Outre les choix de parcours énoncés plus haut, les dispositifs appuyant activement cette autonomie peuvent s’énumérer ainsi :
  • écoles d'été possibles sur Lyon ou à l’international,
  • périodes de césure,
  • électives /enseignements libres,
  • action personnelle,
  • échange International : deux tiers des étudiants du Master 1 sont dans les programmes de mobilité.

ASSURER UN SUIVI INDIVIDUALISÉ PAR DES ENSEIGNANTS RÉFÉRENTS TOUT AU LONG DU CYCLE
L’étudiant est accompagné dès son intégration dans le master par un des enseignants référents identifiés tout au long de son master. Ces suivis représentent un tiers des heures enseignants mobilisées en master :
  • le tuteur SEP (stage / mobilité / césure / entreprenariat / action personnelle / élective / portfolio personnel),
  • le directeur d’études de mémoire (mémoire / initiation recherche / stage recherche),
  • le directeur d’études de projet de fin d’études - PFE (il est choisi par l’étudiant au sein du DEM en S10).