AC
TU


Ecole d'été "Politiques des Ambiances urbaines 2"

Du 2 au 6 septembre 2019, l’Université de Lyon 2 et l’ENSAL, le département Langues et Lettres Romanes de l’Université de Liège, le département Médias, culture et communication de l’Université de Liège ainsi que la Faculté d’architecture et d’urbanisme de l’UMONS, organisent la deuxième édition de l’École d’été « Politiques des ambiances urbaines 2 : la condition sonore ».

  • ECOLE D'ETE / Politiques des Ambiances Urbaines 2
  • 2.09 > 6.09. ENSAL et Planétarium

Cette école d’été rassemblera 25 masterant.es et doctorant.es des institutions partenaires françaises et belges autour d’une recherche pluridisciplinaire se déroulant à Vaulx-en-Velin. Les travaux (conférences, enquêtes de terrain, élaboration de projets) porteront sur les rapports de façonnement réciproque entre cultures urbaines et cultures médiatiques : par cultures urbaines, il faut entendre les pratiques, les modes d’habiter, les usages, les identités, constitutifs de l’espace urbain en tant que tel ; quant aux cultures médiatiques, nous les envisagerons tout particulièrement à travers les sons de la ville et la matérialité sonore qui structure l’espace urbain et son appréhension sensible (représentations médiatiques, design urbain, polyphonie linguistique, silences, etc.).

L’intersection entre les cultures urbaines et les cultures médiatiques concerne la normativité des usages, la définition des identités territoriales et des altérités, les conflits de légitimité, d’autorité qui passent par la production sonore (des signaux d’avertissement aux ghetto-blasters, en passant par les ambiances musicales d’espaces commerciaux ou les chants de cortèges de manifestations).

Cette perspective vise à interroger certains aspects de la problématique de la ville en transition comme, par exemple, les tensions entre différentes strates temporelles ou la diversité des significations projetées sur la ville par le son, pour finalement répondre à la question : quelles histoires de la ville se racontent à travers ses sons ?

  • L’école d’été est structurée autour de 4 enjeux de formation
\ l’outillage théorique et critique des représentations médiatiques, des stéréotypes et des imaginaires territoriaux ;
\ la réalisation d’une enquête de terrain située, de manière collaborative et pluridisciplinaire ;
\ l’instrumentation numérique de l’enquête par la collecte des matériaux de recherche sonores et leur montage afin de réaliser des formes audiovisuelles dédiées à un espace immersif sous contraintes ;
\ l’expérimentation d’une modalité de diffusion scientifique non académique : présentation des productions via une restitution immersive (débat avec des acteurs de la ville et invités).

  • Le programme
\ Découverte du terrain (visite ; mise en perspective socio-politique par Isabelle Garcin-Marrou) et des outils de captation et d’immersion au Planétarium ;
\ Observations croisées des ambiances avec l’équipe encadrante, suivies de restitutions ;
\ Temps de collecte, de catégorisation des registres sonores, de test et d’échange sur les données collectées ;
\ Écriture du projet, dans une démarche itérative entre le terrain, la problématisation et la production de la narration sonore ;
\ Préparation de la présentation-débat ; restitutions croisées au Planétarium et synthèse conclusive par un conférencier.

  • Les intervenants
\ Pierre AMOUDRUZ, Directeur artistique de l’AADN/Arts et cultures Numériques
\ Julia BONACCORSI, Professeure en Sciences de l’information et de la communication, Université Lumière Lyon 2, ELICO
\ Damien DARCIS, Chargé de cours en philosophie, Université de Mons
\ Jérémy HAMERS, Chef de travaux au département Médias, culture et communication, Université de Liège
\ Isabelle GARCIN-MARROU, Professeure en Sciences de l’information et de la communication à Sciences Po Lyon, ELICO
\ Pierre-Yves HUREL, assistant au département Médias, culture et communication, Université de Liège
\ François PROVENZANO, enseignant-chercheur en Sciences du langage et rhétorique à l'Université de Liège, membre de Traverses
\ Cécile REGNAULT, Architecte, Maîtresse de conférences à l’ENSAL, UMR EVS

  • Les inscriptions
Les candidatures sont à déposer via la plateforme ecolelyonville.sciencesconf.org, avant le 8 juillet 2019.