AC
TU


Atelier Fernandez & Serres : matière sensible

Au sein de l'atelier Fernandez & Serres, le travail de projet s’articule autour d’une recherche permanente de la matière. Rugueuse, épaisse, fragile, répétitive, par le jeu des ombres et de la lumière, la matière marque le corps. L’atelier, à travers l’ensemble de ses projets, propose une interprétation et une expérimentation de la matière qui permet d’exprimer une architecture en relation avec le paysage. Entrée libre.

Le travail de l'atelier Fernandez & Serres est centré sur les questions du paysage. Du paysage urbain au paysage historique, du paysage construit ou non construit, leur démarche étant le champ de l'architecture à une réalité beaucoup plus complexe. Dans cette optique, l'atelier travaille en collaboration avec d'autres disciplines (paysagistes, designers, photographes et écrivains) de manière à produire une approche la plus complète possible mais surtout la plus sensible possible du projet. Avant d'être un outil de transformation de la réalité, le projet est un instrument de la connaissance. Il permet de favoriser la compréhension d'un territoire, d'un paysage, de s'interroger sur le sens du vide, de comprendre la dimension culturelle du regard qu'il porte. L'architecture naît des besoins réels et les dépasse. Ainsi l'accumulation, la superposition, la densité des matériaux leur permettent d'exprimer une architecture en relation avec le paysage.

Stéphane Fernandez est co-fondateur de l’atelier Fernandez & Serres basé à Aix en Provence. Il est par ailleurs enseignant titulaire à l’ENSA de Marseille. L'agence a obtenu l'Équerre d'argent en 2015 dans la catégorie Culture, jeunesse et sport, pour le pôle culturel associatif Cour et jardin à Vertou en Loire-Atlantique.