Expérimen
tations


Re-Source, projet lauréat du prix Jacques Rougerie

Le prix Innovation et Architecture pour la Mer a été remis en 2015 à des étudiants en architecture. Le projet récompensé est une structure accueillant une innovation architecturale dont l'intérêt touche à de nombreux domaines : de la biologie à la culture technique. Le projet s’intéresse à la relation déséquilibrée entre l’homme et la mer.

RE-SOURCE
  • Robin Vaire - ENSA Lyon
  • Yorick Isnard - ENSA Montpellier
  • Paul Morini - ENSA Montpellier

Alors que la mer est une grande ressource dans laquelle l’homme puise sans respecter sa richesse, les étudiants proposent un programme pour rééquilibrer la balance. Re-Source est une proposition innovante et viable pour la production de Bio-Fioul troisième génération. Elle propose un pôle économique appuyé sur la ressource micro-algue, conscient et respectueux des enjeux environnementaux.

présentation du projet

Le port est un point névralgique dans la relation entre l’homme et la mer. Notre réflexion s’est alors penchée sur comment créer une économie plus respectueuse de l’environnement marin. Au cours de nos recherches, les micro-algues sont apparues comme source d’énergie avec un potentiel majeur : elles se multiplient sur le principe de la photosynthèse. De plus, elles s’utilisent dans la fabrication du Bio-fioul 3e génération et dans de nombreux autres domaines d’innovations matérielles. Nous avons alors conçu une station génératrice et distributrice de Bio-fioul duplicable d’un port à un autre. Avec une production in situ, le projet s’implante sur la digue permettant d’économiser le transport de carburant. Les bateaux peuvent s’approvisionner en carburant directement dans la station ou par le biais de bateaux transfert. Afin de rendre la production de Bio-fioul autonome et perpétuelle, notre stratégie a été de réinterpréter le procédé de siphon. Ce dispositif engendre la forme de vague permettant aux fluides de circuler le long du volume sans apports énergétiques. L’allure du projet crée un lien physique entre hommes et mers en franchissant la digue. Les accès piétons se font par la terre ferme et les bateaux peuvent s’amarrer sur quatre quais aménagés. Chaque station offre une mixité programmatique basée sur la recherche et le tourisme écologique. Re-Source accueille un centre scientifique et universitaire, en lien avec des bassins d’expérimentations. Ils permettent d’assainir l’eau des alentours et de préserver les écosystèmes sous-marins. Un centre de loisirs public et un hôtel sont établis sur les derniers niveaux de la vague. Ils génèrent une activité économique durable pour la station.