Archi
culture


La bourse initiatives étudiantes

Depuis 2003, l’École accorde une aide financière à des initiatives personnelles ou collectives déconnectées du cadre purement pédagogique. La bourse initiatives étudiantes - BIE a pour but de valoriser des pratiques culturelles individuelles, d’encourager la mise en œuvre de concepts créatifs favorisant la diffusion de la culture architecturale.

Deux vagues de candidatures sont lancées chaque année. Après dépôt des candidatures, une commission référente propose au conseil d'administration le soutien de telle ou telle initiative. La commission est composée des membres de la direction, d’enseignants et d’un membre d’une des associations de l’École. Pour être retenus, les projets doivent respecter les conditions d’éligibilité :
- les projets présentés ne peuvent pas avoir été déjà réalisés
- les projets doivent être issus d’une pratique personnelle qu’elle soit culturelle, artistique ou sportive, et ne peuvent pas être rattachés à un travail universitaire ou professionnel
- au moins un membre de l’équipe porteuse du projet doit être inscrit à l’ENSAL au moment de la réalisation du projet
- le dossier de demande de BIE, en téléchargement sur cette page, est à remplir et transmettre au service diffusion en trois versions : une numérique et deux imprimées
- le logotype de l’école devra être apposé sur votre dossier de demande de BIE et utilisé sur tous vos supports de communication

Le dépôt des dossiers se fait au service Diffusion (étage 1 - bureau A104) à la rentrée des vacances d'automne et de printemps.

QUELQUES INITIATIVES SOUTENUES

Châteaux de la Loire à vélo - 2015
Les étudiants de l’association AAA ont reçu le soutien de la BIE pour l’organisation d’un circuit de 261 km à vélo pendant cinq jours le long des châteaux de la Loire. Cette initiative offrait l’opportunité à une quarantaine d’étudiants de l’École de découvrir un joyau architectural et un emblème de l’identité française.

Artificial Landscapes - 2014
Deux étudiants partenaires sur leur projet de fin d’études traitant de la friche ferroviaire de la gare de triage de Grigny, ont bénéficié du soutien de l’École. L’initiative artistique soutenue est née d’une rencontre autour de la friche entre les deux jeunes diplômés et un jeune danseur du CNSMD de Lyon. Cette collaboration s’est concrétisée par le tournage d’un film court sur le site de Grigny, sorte de cathédrale de béton et d’acier que les artistes avaient à cœur de partager. Plus de 80 danseurs bénévoles, venus de divers horizons, se sont réunis autour de ce projet.

Hello I love you, won’t you tell me your name - 2012
Pendant six mois, deux étudiantes sont allées interroger des architectes du monde entier. Qu’ils soient architectes, designers, artistes ou acteurs de la diversité de la production architecturale, les témoignages qu’ils ont livrés sur leur équipe, les processus de conception et leur travail ont alimenté la production d’une exposition itinérante révélatrice de la singularité des pratiques.

Un Sténopé - 2012
L’École a soutenu le projet de conception à grande échelle d’appareils photographiques élémentaires destinés aux différents publics de l'École. Cent exemplaires d’appareils de prise de vue ont été édités pour l’occasion. Le projet s’est conclu par une exposition des clichés réalisés au sein du bâtiment de l’ENSAL.

Qui ne dit mot consent - 2011
Douze étudiants de l’École animés par la volonté de porter un regard critique sur le monde de l’architecture et des disciplines connexes ont décidé de créer la revue QNDMC. Le troisième numéro est paru en juin 2015.