AC
TU


Oh dessins ! Oh saisons !

Une sélection des dessins d’observations des étudiants de première année sera exposée dans la rue de l’école du 4 au 18 janvier.

  • EXPOSITION / Oh Dessins ! Oh Saisons !
  • 4.01 > 18.01. Rue

Cette année, comme d’autres enseignements, le dessin d’observation, véritable institution classique et moderne de notre école, a dû s’adapter au contexte sanitaire.
Aussi, une nouvelle forme dessinée a été proposée. Le dessin initial en extérieur s’est vu de force prolongé par un « dessin distanciel », et des séances en visioconférences à la journée, séances dites de « dessin à la maison ».
Les exercices ajoutés : « Composer en accumulant » et « Composer par effet de cadre », nous introduisent dans un univers sensible et personnel de chaque étudiant confiné, sans voyeurisme aucun. Et c’est une pensée très touchante qui émane de ces dessins, produits à même leur lieu de vie, ce dernier rempart à la situation si troublée du moment, et du quotidien habituel tant malmené.
Mais cela devra rester une exception. Le dessin d’observation, la découverte et la pratique de la perspective, au service de l’architecture, doit rester et restera une histoire de site comme de lieux. Cet apprentissage ne doit son salut qu’à la pratique in fine à la hauteur de l’œil, et au pas de l’homme. Il faut toucher et savoir toucher de l’œil ! Vingt formats raisin, comme un extrait par cette modeste exposition, témoignent ici de la vigueur comme de la force créatrice par le dessin, de nos étudiants de première année.

  • Le dessin d'observation

Apprentissage du dessin d’observation d’espaces architecturaux passant à la fois par des contenus d’un cours magistral de perspective conique d’observation et d’un cours magistral de culture du dessin d’aspect, suivis de séances de travaux dirigés.
« On dessine avec ce que l’on voit et ce que l’on sait »

  • Équipe pédagogique
\ Jean-Louis Bouchard
\ Fabienne Comte
\ Chantal Dugave
\ Liliane Viala