cours
publics


Architecture-Sculpture

Session proposée en partenariat avec le Musée gallo-romain de Fourvière - Métropole de Lyon.

L’ARCHITECTURE COMME SCULPTURE

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, nombre de figures contemporaines entendent développer des voies alternatives au fonctionnalisme comme à l’industrialisation de l’architecture à la faveur de recherches plastiques et constructives innovantes. Les expérimentations des tenants de "l’architecture-sculpture", selon le mot forgé par Michel Ragon en 1963, ambitionnent une synthèse des arts autour du concept d’organicité des formes, dans une perméabilité plastique qui demeure l’une des permanences de la production artistique depuis la Renaissance.

Un temps d'expérimentations
- introduction par Philippe Dufieux (ENSAL)
- L'architecture-sculpture selon André Bloc : recentrage d'un courant aux lignes souples par Audrey Jeanroy (ENSAL)
- Les Demeures d’Étienne-Martin, une genèse de l’architecture sculpture par Jean-Christophe Stuccilli (Musée des Beaux-Arts de Lyon)
- Les maisons-bulles de Pascal et Claude Häusermann, de Jean Louis Chanéac et d’Antti Lovag par Raphaëlle Saint-Pierre (historienne et journaliste d’architecture)

Actualité de l'architecture-scuplture
- Georges Adilon ou comment le peintre se fait architecte par Philippe Dufieux (ENSAL)
- Architecture du geste, architecture-sculpture Daniel Grataloup (architecte, docteur en architecture)
- Table-ronde animée par Philippe Dufieux (ENSAL)


ARCHITECTURE-SCULPTURE : PERCEPTION DE NOUVEAUX ESPACES

En abandonnant les codes coutumiers des Beaux-Arts, de nombreuses œuvres contemporaines suscitent des questions de représentation et de perception. Installations, performances, dispositifs, elles se définissent comme des productions in situ. Elles questionnent le caractère propre d’un lieu, d’un contexte, d’une situation sociale, politique et historique. Ainsi, elles créent des situations qui invitent le spectateur à éprouver une nouvelle relation à l’espace et à appréhender autrement sa propre identité. Le corps semble devenir un lieu de réception et d'expérience de l'espace et de l’oeuvre. Cette seconde journée essayera d’élargir la relation architecture-sculpture aux travaux d'artistes contemporains pour lesquels s'effectuent divers types de déplacements : du traditionnel objet sculptural à la collecte de fragments du réel, de la représentation à la présentation de l'espace, de la contemplation à la sollicitation, l'intervention ou l'expérience du spectateur. Ces postures créatives dégagent de nouveaux enjeux esthétiques et artistiques qui seront discutés.

Par-delà la sculpture
- introduction par André Avril (ENSAL) et Lydie Rekow-Fond (CIEREC Saint-Étienne)
- Expérience de l'espace et de l'altérité par Lydie Rekow-Fond (centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'expression contemporaine)
- Sculptures parlées par Michel Dupuy (Dector & Dupuy, artistes)
- Pour un art "in tissu" - une Zone d'Intention Poétique à l'épreuve des territoires par Michel Jeannès (artiste)

Poétique du vide
- Processus de construction et expérience du vide : une pratique de la sculpture par Bernhard Rüdiger (artiste, ENSBAL)
- Architecture/sculpture : une question de temps par André Avril (artiste, ENSAL)
- Laboratoire-Espace-Cerveau par Nathalie Ergino (directrice de l'Institut d'art contemporain de Villeurbanne - Rhône-Alpes)
- Table ronde animée par Lydie Rekow-Fond et André Avril


comité d'organisation

  • André Avril, ENSAL
  • Philippe Dufieux, ENSAL
  • Lydie Rekow-Fond, CIEREC Saint-Étienne