AC
TU


1868-2018 : reconstruire la prison de la santé sur elle-même

Conférence de Caroline Soppelsa dans le cadre des cours théoriques de master. Ouvert à tous.

  • CONFÉRENCE / 1868-2018 : reconstruire la prison de la Santé sur elle-même
  • 18.09. 18h > 20h. Amphi

Caroline Soppelsa a consacré sa thèse de doctorat en histoire de l’art contemporain à l’évolution des formes architecturales de la prison au XIXe siècle. Cette spécialité l’a conduite à travailler, à partir de 2011, comme expert pour l’Agence publique pour l’immobilier de la Justice, dans le cadre de réflexions menées sur les nouveaux programmes, de procédures de dialogue compétitif et d’accompagnement de chantiers de réhabilitation, en particulier celui de la maison d’arrêt de Paris-La Santé. Parallèlement aux recherches post-doctorales qu’elle poursuit toujours sur les architectures de l’enfermement, elle rejoint cette année l’équipe enseignante de l’ENSAL comme maître de conférence associée en histoire et culture architecturales.