AC
TU


Conférence Silvia Grünig Iribarren

Silvia Grünig Iribarren, architecte, animera une conférence sur le thème "Habiter la Terre ou vivre sur le sol ? Ivan Illich et la convivialité"

  • CONFERENCE / Habiter la Terre ou vivre sur le sol ? Ivan Illich et la convivialité.
  • 13.12 . 18H . AMPHI

Ivan Illich (1926-2002) est aujourd´hui un penseur indispensable. Il est avec Jacques Ellul, Bernard Charbonneau, André Gorz, François Partant, François de Ravignan entre autres, un des grands critiques de la société technicienne. Dans ses ouvrages les plus connus, dans lesquels il a fait la critique des grandes institutions de l’ère industrielle (l´école, le transport, les services de santé) il a formulé et développé des concepts comme ceux de contre-productivité et de convivialité, clés pour comprendre les dynamiques et les croyances qui sont à la source des crises actuelles : crise économique, crise sociale, crise environnementale, crise anthropologique puisque globale et multidimensionnelle. Plus tard, en historien du présent, Illich a compris qu´un changement d´époque s´amorçait et que la compréhension du monde sous la théorie des systèmes entraînerait des changements bouleversants qu´il conviendrait d’analyser.

Mais la pensée d’Illich revisitée est hautement inspiratrice en même temps d´une manière de vivre plus simple, plus riche et plus humaine, d´un changement de paradigme qui implique, dans le domaine qui nous occupe, la reconceptualisation d’un espace habité vivant dans le cadre d´un après-développement nécessaire.

Dans cette conférence vous allez parcourir les aspects significatifs de la vie et de la pensée d´Ivan Illich sous le prisme des sujets d'intérêt : le logement, le quartier, la ville, le territoire, pour comprendre les raisons de la crise et repérer des traces d´une convivialité possible à travers l´observation de ce que des gens font ici ou là dans le monde.

  • Silvia Grünig Iribarren
Silvia Grünig Iribarren est architecte, master en Société de l´information et la connaissance. Docteure en Urbanisme et Aménagement du territoire de l´Université de Paris-Est avec une thèse sur Ivan Illich et la ville conviviale, elle est membre du GRECS (Groupe de recherche en exclusion et contrôle social) à l’Université de Barcelone, professeure de soutenabilité à l´UOC-Universitat Oberta de Catalunya et membre de l´association française d’études d`après-développement La ligne d´horizon-Les amis de François Partant.

  • Bibliographie
- CAYLEY, David, 1996, Entretiens avec Ivan Illich, traduit de l’anglais par Paule Noyart , Québec, Bellarmin.
- ILLICH, Ivan, 2004, Œuvres Complètes, Volume I, préface de Jean Robert et Valentine Borremans, Paris, Fayard.
- ILLICH, Ivan, 2004b, La perte des sens, traduit de l’anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat, Paris, Fayard.
- ILLICH, Ivan, 2005, Œuvres Complètes, Volume II, préface de Thierry Paquot, Paris, Fayard.
- ILLICH, Ivan et CAYLEY, David, 2007, La corruption du meilleur engendre le pire, traduit de l’anglais par Daniel De Ruycker et Jean Robert, Arles, Actes Sud.