AC
TU


Lancement du projet migration

Lancement de migration : deux jours pour visiter le nouveau camp de base et découvrir un déploiement artistique et architectural accueillant des formes performatives dans l'espace public.
Après avoir investi son nouveau camp de base (60 avenue de Bohlen à Vaulx-en-Velin), KompleX KapharnaüM lance son projet Migration, une proposition artistique et architecturale qui invente et déploie des espaces culturels « éphémères » en porosité avec la ville.

Vendredi 17 et samedi 18 novembre marqueront officiellement le départ de cette expérience migratoire dans l’espace public. L'ENSAL, via le DEM ALT et le studio « Architecture Maker », est partenaire de ce projet.

  • Le projet migration

Installés depuis 1996 au 9 rue Francia à Villeurbanne (Quartier de la Soie, 69), le KompleX KapharnaüM devait, à l’orée 2017, quitter son lieu d’implantation historique pour un nouveau camp de base. Dans la continuité de ses pratiques urbaines, KXKM va conçevoir et vivre ce déménagement comme un projet artistique à part entière qu'il va nommer Migration.

Migration se construit de manière collaborative, faisant la part belle à la recherche et à l’innovation.

  • Le Studio "Architecture Maker"

En résidence chez KompleX KapharnaüM, le studio « Architecture Maker » 2017 de l’Ecole d’architecture de Lyon a pu mettre ces principes d’apprentissage expérientiel à l’épreuve d’un projet réel : une cuisine cantine mobile dédiée aux temps de spectacle à l’extérieur dans les espaces publics. Cette plongée dans la réalité du projet artistique Migration, en work in progress, est féconde pour plusieurs raisons : le panel de propositions étudiantes (20 projets) a été un moyen de co-programmer cette architecture mobile c’est à dire d’affiner les envies, les besoins et la faisabilité du projet au fur et à mesure de la conception : les expérimentions fabriquées, les prototypes testés avec les techniciens, la confrontation des méthodes créatives, les incompréhensions, les échanges intellectuels avec les artistes.
Aujourd’hui, la fécondité des échanges entre création artistique et conception architecturale conduit à des projets alternatifs d’un nouveau genre, et une recherche architecturale inventive. La résidence sur plusieurs semaines est un moyen extrêmement efficace pour apprendre de manière parfois informelle (moment de repas préparé par les étudiants à tour de rôle), pour transférer les savoirs au long court, pour confronter des savoir faire dans des formes d’expérimentations sans équivalent dans les pratiques professionnelles actuelles de l’architecture.

Le millésime 2018 a pour espoir d’entrer plus intensément dans les projets artistiques de la Compagnie kXkM ; de profiter de leur expérience de l’espace public en situation événementiel ; de mettre en place des ateliers de co-conception plus formels, de pouvoir mêler leurs recherches artistiques avec lers recherches architecturales afin d’aller vers la conception d’espace public où l’ambiance nait du partage d’expériences situées.